11/02/2008

Botox : danger mortel.

 

carnet dessin 08-02-11

Des millions de femmes et d'hommes ont pris la route du Botox, la nouvelle recette miracle pour faire disparaître les rides. Elles devront faire attention aux effets secondaires à présent.La Food and Drug Administration (FDA), l'autorité américaine de surveillance du médicament, a averti que l'usage de la toxine botulique, commercialisée notamment sous le nom de Botox, pouvait avoir des effets dangereux, voire mortels.
La FDA n'a pas été toutefois jusqu'à interdire la substance, utilisée par des millions de personnes dans le monde dans des traitements cosmétiques pour gommer les rides. "L'agence a annoncé avoir été informée d'un certain nombre de rapports portant sur des réactions graves aux toxines botuliques " résultant dans des difficultés respiratoires et des décès, a déclaré le docteur Russell Katz, qui dirige la division des produits neurologiques de la FDA." Ces réactions se sont produites loin de la zone où le produit a été injecté" .
La FDA a fait état d'informations faisant état de "réactions négatives systémiques dont des problèmes respiratoires et des décès à la suite de l'utilisation de toxines botuliques . Les rapports font état de réactions proches du botulisme, qui survient lorsque la toxine botulique se répand dans le corps au-delà de l'endroit où elle a été injectée. Les cas les plus sérieux ont provoqué l'hospitalisation et la mort ", a précisé la FDA.
Ils se sont produits chez des patients, adultes et enfants, qui ont été injectés avec la toxine botulique à des fins thérapeutiques, pour des symptômes comme les contractions incontrôlables des muscles du cou et des épaules, le strabisme, des battements incontrôlés des paupières et la transpiration excessive sous les bras, ainsi que dans des cas de comblement des rides.
Le docteur Katz a précisé qu'aucun patient ayant utilisé du Botox à des fins cosmétiques ne fait partie des victimes, mais il a demandé la plus grande vigilance." Si quelqu'un ayant utilisé du Botox à des fins esthétiques commence à développer des symptômes liés à la propagation de la toxine, "les patients et les médecins doivent les prendre au sérieux ".
L'avertissement de la FDA intervient alors que l'association consumériste américaine Public Citizen, fondée par le militant Ralph Nader, a mis en cause l'innocuité du Botox. En analysant des données de la FDA, l'association Public Citizen avait avancé que l'usage du Botox est à l'origine de 87 hospitalisations aux USA entre le 1er novembre 1997 et le 31 décembre 2006. 16 personnes en seraient mortes. Les responsables de la FDA se sont refusés à donner des chiffres, le docteur Katz indiquant seulement "une poignée de cas". La vigilance est donc de mise. (d'après V. Li / La Dernière Heure)

08:44 Écrit par A.Cide dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : botox, danger |  Facebook |

Commentaires

stupéfiant ce que les humains acceptent de subir pour l'illusion de ralentir le temps, pour exister dans le regard de l'autre ...
j'aime les rides, celles de la mer, celles de la terre et celles des êtres humains, elles nous différencient des robots et des machines
l'idéal d'une beauté lisse et aseptisée, éternelle et arbitraire, là est le danger mortel, là le virus qu'il faut combattre !

Écrit par : Mijo | 11/02/2008

Les commentaires sont fermés.