13/02/2008

L'Australie présente ses excuses aux Aborigènes.

carnet dessin 08-02-13

 

Le Premier ministre Kevin Rudd a présenté mercredi les excuses de l'Australie aux Aborigènes, premiers habitants du pays, pour les injustices qu'ils ont subies pendant deux siècles, dans un discours historique prononcé devant le Parlement.
(Publicité)
"Nous présentons nos excuses pour les lois et les politiques des parlements et gouvernements successifs qui ont infligé une peine, une douleur et une perte profondes à nos compatriotes australiens", a déclaré M. Rudd.
Cette présentation d'excuses est considérée en Australie comme un tournant. Les grandes chaînes de télévision l'ont transmises en direct, et des foules se sont massées devant les écrans géants qui avaient été installés dans les grandes villes afin de suivre l'événement.
Un millier d'Aborigènes venus de toute l'Australie se sont rassemblés près du Parlement pour assister sur place à ce geste de réconciliation.
"Pour la douleur et les souffrances subies par ces générations volées, leurs descendants et leurs familles, nous disons pardon", a déclaré le Premier ministre.
"Aux mères et pères, aux frères et soeurs, pour avoir séparé des familles et des communautés, nous disons pardon", a-t-il dit.
"Et pour l'atteinte à la dignité et l'humiliation infligées à un peuple fier de lui-même et de sa culture, nous disons pardon", a continué M. Rudd.
La communauté aborigène compte 455.000 personnes, soit 2% de la population australienne totale. Marginalisés et défavorisés, les Aborigènes ont actuellement une espérance de vie inférieure de 17 ans à celle d'un Australien non-aborigène. (D’après AFP)

15:17 Écrit par A.Cide dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : australie, aborigenes, excuses |  Facebook |

Commentaires

mieux vaut tard que jamais
Dans l'absolu, les excuses publiques certes !
mais va t on rendre leurs terres et leurs morts aux Arborigènes ou comme toutes les autres minorités, continuer à les annihiler en douce ...
tiens nous au courant !
bravo pour le dessin, j'ai adoré son humour décalé (le commentaire est presque de trop !)

Écrit par : Mijo | 14/02/2008

Les commentaires sont fermés.