05/03/2008

Un sans-abri vit à côté du Palais royal de Laeken.

carnet dessin 08-03-05

Bruxelles -Un sans-abri d’origine marocaine habite à côté du Palais royal de Laeken. Il y a en effet construit lui-même un petit abri avec des détritus et refuse d’accepter les propositions de trouver un toit ailleurs car il dit ne manquer de rien.
La situation particulière d’Elhassan Ougfa, âgé de 34 ans, avait fait l’actualité début février. L’homme a en effet construit il y a environ six mois un abri avec toutes sortes de déchets le long de l’Avenue Van Praet, à quelques mètres du domaine royal de Laeken. La « demeure » comporte même une mini-mosquée, un four en briques, un puits et une douche.
L’administration communale bruxelloise cherche depuis mi-février une solution pour cet homme. Sa construction est en effet illégale et doit en principe être détruite. Mais la ville ne voulant pas expulser Elhassan Ougfa, elle espère trouver une solution sociale.
Le service social du Centre d’action sociale d’urgence (CASU), le centre d’accueil bruxellois pour les sans-abris, est déjà intervenu à plusieurs reprises. « Nous avons chaque fois fait des propositions pour d’autres logements. Mais il ne les accepte pas. S’il refuse, nous ne pouvons pas faire grand-chose de plus », indique un porte-parole du CASU.
« Même aujourd’hui/mardi nous allons nous rendre sur place pour voir si l’homme a besoin de quelque chose. Mais ça n’a encore jamais été le cas. Il s’est vraisemblablement déjà construit lui-même un réseau social et rien ne lui manque. » Le service social va tout de même dire à l’homme qu’il y a un risque que son habitation soit démolie.
Le cabinet de l’échevin bruxellois en charge de l’Urbanisme, Christian Ceux, examine entre-temps l’affaire, mais n’avait pas encore réagi ce mardi soir. (d'après Le Soir)

09:12 Écrit par A.Cide dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : sdf, belgique, royaume |  Facebook |

Commentaires

Bonjour Alain,
N'oublie pas la villa du prince Laurent en Italie????
sympathie

Écrit par : Christiane | 06/03/2008

Les commentaires sont fermés.