09/10/2008

Le changement climatique va soulever d'importantes migrations.

Les conséquences du réchauffement climatique sur l'environnement pourraient contraindre des dizaines de millions de personnes à quitter leurs foyers dans les décennies à venir, ont estimé mercredi des experts réunis à Barcelone.
"Tous les indicateurs démontrent que nous sommes confrontés à un problème majeur qui émerge à l'échelle mondiale", a déclaré Janos Bogardi, directeur de l'Institut de l'environnement et de la sécurité humaine de l'université de l'Onu à Bonn, en Allemagne.
"Des experts estiment que d'ici 2050 quelque 200 millions de personnes seront déplacées du fait de problèmes environnementaux, soit pratiquement l'équivalent des deux tiers de la population actuelle des Etats-Unis", note son université dans un document.
Actuellement, selon les estimations de Bogardi, le nombre de "réfugiés environnementaux" serait compris entre 25 et 27 millions.
L'universitaire a souligné qu'il était important d'améliorer les méthodes statistiques pour évaluer avec plus de précision le nombre d'habitants de la planète contraints de quitter leurs foyers du fait du réchauffement climatique et de son impact, par exemple sur les récoltes.
"La principale étape vers l'aide, c'est la reconnaissance", a-t-il expliqué à Reuters.
Par le passé, ces populations migrantes étaient fréquemment répertoriées dans la catégorie des réfugiés économiques, essentiellement composées d'hommes jeunes en quête de travail.
"Les migrations due à l'environnement devraient être constituées de populations plus pauvres, comprenant davantage de femmes, d'enfants et de personnes âgées", estime son université.
Les questions de l'identification et de l'aide aux "réfugiés environnementaux" seront débattues en cette fin de semaine à Bonn en présence de représentants de 80 pays. (Alister Doyle, version française Henri-Pierre André  Le Monde/Reuters)

 

carnet dessin 08-10-09

09:39 Écrit par A.Cide dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : terre, rechauffement, migration |  Facebook |

Commentaires

BIENTOT Bientot avec la crise financière mondial, on verra peut-être des bons occidentaux blancs accrochés à des fils de télégrafe qui cherchent à partir vers l'afrique. Ce serait chouette.............moi j'aimerais bien voir ça. Patiense c'est pour très bientot

Écrit par : renette | 09/10/2008

triste et magnifique dessin à la fois

Écrit par : kala | 09/10/2008

est ce le temps de la chasse aux grives ou à l'alouette ???

l'autruche, c'est nous, la tête dans le sable, prête à se faire enculer

pourquoi n'avoir pas instauré la mixité sociale sur tes fils migratoires ?

Écrit par : Mijo | 10/10/2008

Les commentaires sont fermés.