17/07/2008

Dieudonné aurait choisi Le Pen comme parrain pour sa fille.

PARIS (Reuters) - L'humoriste Dieudonné a fait baptiser vendredi dernier son quatrième enfant à Bordeaux par un évêque traditionaliste en présence de Jean-Marie Le Pen, selon un site internet proche du Front national et Libération.
Le site "Nation Presse hebdo" précise que le président du Front national est le parrain du plus jeune des quatre enfants de Dieudonné.
"Cela aurait pu être un baptême assez ordinaire si le parrain de la fillette n'avait été autre que le Président du Front National, Jean-Marie le Pen", écrit-il.
Joint par téléphone, un responsable du FN s'est refusé mercredi à commenter cette information, soulignant qu'il s'agit "d'une affaire privée."
C'est l'abbé Philippe Laguérie, issu d'une mouvance traditionaliste et connu pour ses liens avec l'extrême droite, qui aurait célébré l'office.
Selon "Nation Presse hebdo", l'information a été confirmée par l'abbé "lefebvriste" Guillaume de Tanoüarn.
Le rapprochement de Dieudonné avec le FN avait débuter le 11 novembre 2006, quand il avait participé à la fête des Bleu, Blanc, Rouge du mouvement au Bourget, près de Paris.
L'humoriste avait précisé quelques jours plus tard qu'il n'appelait pas à voter FN, mais qu'il n'appelait pas non plus "à ne pas voter FN."
Un mois plus tard, des dirigeants du parti d'extrême droite avaient assisté à un spectacle de l'humoriste.
Gérard Bon, édité par Olivier Guillemain

carnet dessin 08-07-17

09:15 Écrit par A.Cide dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : extremiste, dieudonne, le pen |  Facebook |

15/07/2008

Deux femmes sur trois avouent avoir déjà regardé un film X.


Bruxelles - Le porno n'est pas réservé aux hommes. Deux femmes sur trois avouent en effet regarder des films coquins et 61 % d'entre elles estiment que cela a une influence positive sur leur vie sexuelle, révèle une enquête réalisée par le magazine Flair.
Cependant, la plupart d'entre elles trouvent les acteurs "nuls, vulgaires et franchement ridicules".
Pour cette grande enquête, 2.300 témoignages de femmes provenant de toute la Belgique ont été recueillis sur Internet.
Les résultats, qui paraîtront dans le magazine mercredi, montrent que de nombreuses femmes regardent des films pornos.
Pour 51 % d'entre elles, cela permet de faire monter l'excitation, 31 % estiment que cela booste leur vie sexuelle, 24 % disent les regarder pour rire et 14 % pour faire plaisir à leur partenaire.
Celles qui déclarent ne pas regarder de films de ce type disent "ne pas en avoir besoin" (56 %). Les femmes trouvent également ces films vulgaires (49 %) et pas réalistes (40 %). Près d'un tiers d'entre elles estiment que les films pornos sont humiliants pour les femmes.
Seule une femme interrogée sur cinq trouve les acteurs sexy et 28 % d'entre elles préféreraient que les acteurs porno ressemblent à Monsieur tout-le-monde.
Pour les femmes, le partenaire idéal pour un film porno serait leur partenaire ou ex-partenaire, suivi de Brad Pitt, Rocco Siffredi, Johnny Depp et... Brigitte Lahaie.
Cependant, si elles reconnaissent regarder des films X, 43 % des femmes n'osent pas l'avouer à leur partenaire. De plus, 35 % n'apprécient pas que leur partenaire en regarde et 13 % estiment qu'il s'agit d'une forme de tromperie. (DH)

 

carnet dessin 08-07-15

09:14 Écrit par A.Cide dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : xxx, belgique, femmes, porno |  Facebook |

11/07/2008

14 juillet: Paris, Terre d’accueil des dictateurs.

carnet dessin 08-07-11

 

«L'invitation du Président syrien aux cérémonies officielles du 14 juillet n'est-elle pas une insulte à ceux qui luttent pour la liberté ?»  s'indigne Frédérique Lellouche, responsable Moyen Orient Maghreb de l'ACAT (Action des Chrétiens pour l'Abolition de la Torture), co-signataire d'un appel d'organisations pour le respect des droits de l'homme en Syrie. Cet appel relayé par hns-info.net est adressé à Nicolas Sarkozy, qui doit rencontrer le président syrien Bachar al-Assad samedi..
Frédérique Lellouche. «Notre lettre collective a pour fonction d’interpeller le président Sarkozy sur la situation des droits de l’homme en Syrie. La liberté d’expression, par exemple, est bafouée à plusieurs niveaux : accès à des dizaines de sites et blogs contestataires bloqués, intellectuels arrêtés pour avoir critiqué le régime syrien et sanctionnés par de lourdes peines. Nous avons l’exemple de citoyens, aujourd’hui en prison, pour avoir signé la Déclaration de Beyrouth-Damas lancée en octobre 2005, qui appelle à une pacification des relations entre la Syrie et le Liban. Anouar Al Bounni, 48 ans est une figure parmi les défenseurs syriens des droits humains. Cofondateur de l’Association syrienne pour les droits de l’Homme, il crée en 2005 un groupe de pression en faveur de la liberté des médias appelé "Liberté". Il est arrêté le 17 mai 2006, après avoir signé la Déclaration de Beyrouth-Damas et condamné le 24 avril 2007 pour "diffusion de fausses informations afin de nuire à l’intérêt de la nation", ce qui lui vaut cinq ans de prison.
Michel Kilo, écrivain et journaliste de 67 ans, a été condamné à trois ans de prison pour "affaiblissement du sentiment national" le 13 mai 2007. Mahmoud Issa, professeur d’anglais et traducteur, avait déjà été emprisonné de 1992 à 2000 pour appartenance au Parti Communiste des travailleurs, non autorisé en Syrie. Il a de nouveau été arrêté le 23 octobre 2006, lui aussi pour "affaiblissement du sentiment national" et à été condamné à trois ans de prison le 13 mai 2007. Des intellectuels et chercheurs, faute d’obtenir un visa, sont interdits de voyager et ne peuvent donc pas se rendre dans des colloques internationaux pour informer de la situation dans leur pays. Il est donc très difficile d’avoir des informations précises sur la situation actuelle. La situation des prisonniers politiques est très inquiétante dans la mesure où le recours à la torture est courant dans les centres de détention des services de renseignements de l’armée. L’état d’urgence, en vigueur depuis 1963, donne aux forces de sécurité des pouvoirs importants en matière d’arrestation et de détention.
Trente-huit méthodes de torture et mauvais traitements ont été répertoriées en Syrie. Les "aveux" arrachés sous la torture sont retenus à titre de preuves, sans qu’il y ait recours à des investigations. En 2007, Au moins cinq personnes sont mortes en détention, après avoir été torturées. Souvent, les procès ne répondent pas aux normes internationales d’équité. Quand ils ont lieu devant des tribunaux militaires d’exception, les accusés ne bénéficient pas de l’assistance d’un avocat et n’ont pas la possibilité de faire appel. Ainsi, la Syrie, qui a pourtant ratifié un certain nombre de traités internationaux en matière de droits de l’homme : le Pacte international relatif aux droits civils et politiques (PIDCP), la Convention sur la torture, la Convention sur les femmes et la Convention relative aux droits de l’enfant, manque à ses engagements. Selon le classement de Reporters Sans frontières à propos de la liberté d’expression, la Syrie est à la 154° place sur 169 pays.
Aujourd’hui on attend de la France, présidente de l’Union Européenne et dans le cadre de l’Union pour la Méditerranée, des prises de position fortes sur les droits de l’homme et notamment sur le rapprochement avec la Syrie. Notre but n’est pas de freiner les liens entre la France et la Syrie mais de rappeler à Nicolas Sarkozy les engagements qu’il a pris lors de son discours d’investiture. Nous ne nous opposons pas à la venue, en France, du président Bachar Al Assad, mais nous demandons à la France d’intervenir après du Président syrien pour que soient libérés les prisonniers politiques, que les détenus soient protégés de la torture et que cessent les persécutions à l’encontre des défenseurs des droits de l’homme. Au-delà, on peut se demander s’il était vraiment nécessaire que la France invite le Président syrien aux cérémonies officielles du 14 juillet : n’est-ce pas une insulte à ceux qui luttent pour la liberté ?»
D’après Laura Roland (http://contrejournal.blogs.liberation.fr/)
Le président algérien Bouteflika a fait savoir qu'il serait présent au lancement de l'UPM, le 13 juillet à Paris. Seul Mouammar Kadhafi a décliné officiellement l’invitation du président français.

10/07/2008

Les tensions entre Paris et Pékin ravivées par les propos de l'ambassadeur chinois.

carnet dessin 08-07-10

 

Malgré la rencontre entre Nicolas Sarkozy et le président chinois, Hu Jintao, mardi, et la confirmation que le chef de l'Etat français participerait à la cérémonie d'ouverture des JO, les différends entre Paris et Pékin restent vifs. En cause, les propos tenus par l'ambassadeur de Chine à Paris, M. Kong Quan, qui mettait en garde contre  "les conséquences graves" d'une éventuelle rencontre entre M. Sarkozy et le dalaï-lama, en visite en France du 12 au 22 août en tant que chef temporel et spirituel du bouddhisme tibétain.
Convoqué mercredi 9 juillet par le Quai d'Orsay pour qu'il s'explique sur ces déclarations, le diplomate chinois a réaffirmé qu'il était "fermement contre ce genre de rencontre". "Il ne faut pas s'ingérer dans les affaires intérieures d'un pays, en l'occurrence du mien. Le Tibet c'est une affaire purement chinoise et le dalaï-lama c'est quelqu'un qui a une double face et un double langage", a-t-il dit à l'issue d'une réunion avec Bernard Kouchner. "Nous nous opposons à ce que les chefs d'Etat le reçoivent à l'étranger, ce qui pourrait très bien être considéré comme une sorte de soutien", a-t-il déclaré.
M. Kong Quan, qui n'a pas repris la formulation de "conséquences graves", a assuré que l'entretien avec le chef de la diplomatie française ne s'était pas résumé au seul sujet du dalaï-lama. "Je pense qu'il est satisfait", a-t-il assuré à propos de Bernard Kouchner. Celui-ci a pourtant été sévère, affirmant que Paris "déterminait son attitude en toute indépendance" et rejetait les pressions "d'où qu'elles viennent", selon un porte-parole.
Le Quai d'Orsay a ajouté que la présence de Nicolas Sarkozy lors de l'inauguration des JO n'était aucunement remise en cause par cet incident diplomatique. "Le président de la République française est le bienvenu à Pékin (...), il y est invité sans conditionnalité", a assuré un porte-parole. (Le Monde)

10:10 Écrit par A.Cide dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : chine, sarko, jo, dalai, lama, carla |  Facebook |

03/07/2008

Ingrid Betancourt «C’est la victoire de la vie».

carnet dessin 08-07-3

 

Les réactions venues du monde entier se sont succédé, hier soir.
Le gouvernement espagnol a exprimé son «énorme satisfaction» et appelle «à la libération de tous les otages actuellement détenus par les Farc». L’Espagne fait partie avec la France et la Suisse d’un groupe de trois pays européens désignés par le gouvernement du président colombien, Alvaro Uribe, comme médiateurs dans les négociations avec les Farc. La commissaire européenne aux Relations extérieures, Benita Ferrero-Waldner, a exprimé mercredi soir son «soulagement» et sa «joie». Félicitant «les autorités colombiennes pour le succès de cette opération», la commissaire européenne appelle les ravisseurs à libérer «immédiatement et sans condition tous ceux qu’ils détiennent encore et à abandonner la pratique des prises d’otage». Le Vatican s’est aussi réjoui de la «bonne nouvelle» et de ce «signe positif pour la liberté de tous les otages», ainsi que pour «la réconciliation» en Colombie.
En Amérique latine, l’Argentine, la Bolivie, l’Equateur et le Pérou ont aussi salué cette libération. «C’est une victoire de la vie et de la liberté», a déclaré la présidente argentine, Cristina Kirchner, dont le mari et ex-président, Néstor Kirchner, s’était lui aussi impliqué dans le processus de libération des otages. Le président bolivien, Evo Morales, a estimé que la libération était «extrêmement importante dans la quête de la paix [et pour parvenir] à des accords entre les Farc et le gouvernement colombien». «C’est le triomphe de la démocratie sur le terrorisme», a jugé pour sa part le ministre péruvien des Affaires étrangères, José Garcia Belaunde. «C’est un grand soulagement. C’est quelque chose que le monde entier espérait, c’est dommage que cela n’ait pas pu intervenir dans le cadre d’un processus de paix, mais lors d’une opération [militaire]», a nuancé le ministre équatorien de la Défense, Javier Ponce. (Libération)

09:54 Écrit par A.Cide dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : colombie, betancourt, otages, farc |  Facebook |

27/06/2008

Réchauffement climatique: les plantes cherchent la fraîcheur en altitude.

 carnet dessin 08-06-27

 

WASHINGTON - Face au réchauffement de la planète, les plantes prennent de la hauteur. Une étude internationale menée sous la direction de chercheurs français montrent ainsi que sur 171 espèces forestières, étudiées notamment dans les Alpes et les Pyrénées, la plupart migrent de plus en plus haut vers des endroits plus frais.
Pour la première fois, les scientifiques possèdent "les empreintes digitales du réchauffement climatique" avec cette redistribution en altitude, résume Jonathan Lenoir d'AgroParisTech à Nancy, principal auteur de cette étude publiée vendredi dans la revue "Science".
Son équipe a découvert "un mouvement significatif des espèces vers une élévation optimum". En comparant notamment la répartition dans six régions montagneuses françaises d'espèces situées entre le niveau de la mer et 2.700m pour la période 1905-1985 avec la période 1986-2005, on constate une élévation moyenne de 29 mètres par décennie.
L'étude montre que les effets du changement climatique se font sentir partout, pas seulement au sommet des montagnes et dans les régions polaires, souligne le coauteur Pablo Marquet de l'Université pontificale catholique du Chili.
Les plantes, si elles ne peuvent se déplacer comme les animaux, peuvent cependant bouger grâce à la dispersion des graines qui ont tendance à mieux germer là qu'ailleurs - dans ce cas, dans des endroits plus élevés que d'ordinaire.
Les plus rapides à trouver un environnement plus frais ont été les herbes, les fougères et les mousses dont la vie et les cycles de reproduction sont courts, notent les chercheurs. Les espèces boisées sont plus lentes du fait de leur mode de reproduction, ce qui fait qu'elles sont plus exposées aux dangers du réchauffement climatique, observe Jonathan Lenoir. Un type d'herbe, avec une vie plus courte, a déjà connu plusieurs générations quant un arbre n'en a connu qu'une, souligne le coauteur Jean-Claude Gegout d'AgroParisTech.
Sur les 171 espèces étudiées, notamment dans le Dévoluy (Hautes-Alpes), 118 ont migré en altitude et 53 sont en revanche descendues. "Les espèces se comportent chacune différemment, mais prises ensemble, celles que nous avons étudiées montrent une réaction claire et significative avec un mouvement vers l'altitude", confie Jonathan Lenoir dans un entretien par courriel. AP

09:51 Écrit par A.Cide dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : plantes, rechauffement |  Facebook |

26/06/2008

Nouvelles plaques d’immatriculation en Belgique.

carnet dessin 08-06-26

 

Le secrétaire d'Etat à la Mobilité Etienne Schouppe a remis mercredi la première plaque d'immatriculation avec la nouvelle combinaison commençant par des chiffres à l'Anderlechtois Hassan Hamdar qui, invité pour fêter le lancement des nouvelles plaques, a reçu l'immatriculation 001-AAA.
Les nouvelles plaques sont temporairement attribuées aux utilisateurs du WebDIV, le service internet de la Division pour l'Immatriculation des Véhicules (DIV) qui permet aux assureurs et compagnies de leasing de commander les plaques de leurs clients.
"Actuellement, plus de 50% des immatriculations se font via le WebDIV", a souligné Etienne Schouppe. En effet, depuis le lancement de l'immatriculation par internet en 2003, le succès de la formule n'a cessé de croître, passant d'un peu moins de 8% du total des immatriculations au départ à plus de 50% depuis 2008.
"La Belgique est le seul pays d'Europe, voire du monde, où l'immatriculation par internet connaît un aussi vif succès", a expliqué Jean-Paul Gailly, directeur général Mobilité et Sécurité routière. Grâce au WebDIV, l'automobiliste peut espérer recevoir sa nouvelle plaque en deux jours ouvrables. "Notre but est d'atteindre les 85% de livraisons de plaques dans les deux jours", a souligné M. Schouppe, qui a rappelé que l'attribution de plaques était encore plus rapide grâce à internet.
Le WebDIV sera par ailleurs étendu à d'autres types de plaques comme les plaques de garage. Les dernières plaques commençant par des lettres seront encore distribuées par les onze centres de la DIV répartis dans tous le pays.
Existant depuis plus de 25 ans, le stock de plaques commençant par des lettres ne suffisait plus à couvrir les besoins du parc automobile belge qui a véritablement explosé.
Si la DIV a procédé au changement de plaques, elle écartera toujours de ses combinaisons de lettres inappropriées ou maladroites. Sont ainsi exclus: des abréviations de partis politiques (CDH, FDF, CDV ou encore VLD), des noms coquins (SEX, HOT, CUL), de chaînes télévisées allemandes (ARD et ZDF) ou encore PKK, ZAT (saoul en néerlandais), HIV, EMU ou GAY. Au total, la DIV a proscrit 101 combinaisons de lettres douteuses. (d'après la RTLinfo)

18:09 Écrit par A.Cide dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : plaques, immatriculation, belgque |  Facebook |