10/07/2008

Les tensions entre Paris et Pékin ravivées par les propos de l'ambassadeur chinois.

carnet dessin 08-07-10

 

Malgré la rencontre entre Nicolas Sarkozy et le président chinois, Hu Jintao, mardi, et la confirmation que le chef de l'Etat français participerait à la cérémonie d'ouverture des JO, les différends entre Paris et Pékin restent vifs. En cause, les propos tenus par l'ambassadeur de Chine à Paris, M. Kong Quan, qui mettait en garde contre  "les conséquences graves" d'une éventuelle rencontre entre M. Sarkozy et le dalaï-lama, en visite en France du 12 au 22 août en tant que chef temporel et spirituel du bouddhisme tibétain.
Convoqué mercredi 9 juillet par le Quai d'Orsay pour qu'il s'explique sur ces déclarations, le diplomate chinois a réaffirmé qu'il était "fermement contre ce genre de rencontre". "Il ne faut pas s'ingérer dans les affaires intérieures d'un pays, en l'occurrence du mien. Le Tibet c'est une affaire purement chinoise et le dalaï-lama c'est quelqu'un qui a une double face et un double langage", a-t-il dit à l'issue d'une réunion avec Bernard Kouchner. "Nous nous opposons à ce que les chefs d'Etat le reçoivent à l'étranger, ce qui pourrait très bien être considéré comme une sorte de soutien", a-t-il déclaré.
M. Kong Quan, qui n'a pas repris la formulation de "conséquences graves", a assuré que l'entretien avec le chef de la diplomatie française ne s'était pas résumé au seul sujet du dalaï-lama. "Je pense qu'il est satisfait", a-t-il assuré à propos de Bernard Kouchner. Celui-ci a pourtant été sévère, affirmant que Paris "déterminait son attitude en toute indépendance" et rejetait les pressions "d'où qu'elles viennent", selon un porte-parole.
Le Quai d'Orsay a ajouté que la présence de Nicolas Sarkozy lors de l'inauguration des JO n'était aucunement remise en cause par cet incident diplomatique. "Le président de la République française est le bienvenu à Pékin (...), il y est invité sans conditionnalité", a assuré un porte-parole. (Le Monde)

10:10 Écrit par A.Cide dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : chine, sarko, jo, dalai, lama, carla |  Facebook |

19/06/2008

Bono accuse le G8 de ne pas tenir ses promesses.

carnet dessin 08-06-19

Les stars du rock Bono et Bob Geldof ont accusé mercredi les pays riches du G8 de ne pas tenir leurs promesses d'aide à l'Afrique, appelant la France à profiter de la présidence de l'Union européenne pour changer la donne.
 Selon ONE, les pays du G8 - Etats-Unis, Japon, Allemagne, France, Grande-Bretagne, Italie, Canada, Russie - n'ont apporté que 14% de l'aide promise, soit 3 milliards de dollars sur les quelque 22 milliards annoncés.
 "Quel échec !", a lancé Bob Geldof, organisateur des concerts "Live Aid", lors d'une conférence de presse. "C'est une honte que les pays riches aient échoué si lamentablement", a-t-il ajouté. "Une honte que les pays chanceux ne donnent qu'une petite fraction de leur richesse à un continent qui n'est situé qu'à 12 km de nos côtes".
 Il devait être reçu par la ministre française de l'Economie Christine Lagarde dans l'après-midi.
 En 2005, lors de leur sommet de Gleneagles (Ecosse), les pays du G8 s'étaient engagés à augmenter de plus de 26 milliards de dollars leur aide à l'Afrique d'ici 2010. Depuis, plusieurs révisions des objectifs à la baisse ont ramené ce chiffre à 21,8 milliards de dollars, rappelle ONE.
 Les responsables de l'organisation, dont Bono et Bob Geldof, ainsi que l'archevêque sud-africain Desmond Tutu, ont appelé le président français Nicolas Sarkozy à faire en sorte que les engagements du G8 soient tenus.
 La France doit exercer à partir de juillet la présidence de l'Union européenne. "Votre président, Nicolas Sarkozy, se rend demain à Bruxelles. Si la France faillit à ses promesses, les autres feront pareil", a estimé le chanteur Bono, connu pour ses engagements militants.
 "On a la possibilité, grâce à la présidence française, de changer le message" délivré par les pays riches, a renchéri l'ancienne star de tennis et chanteur Yannick Noah.
 "Le leadership européen est décisif pour remettre le G8 sur la bonne voie. Or nous sommes à un moment crucial pour la France et le président Sarkozy, affirme l'organisation non-gouvernementale, citant, outre la future présidence française de l'UE, l'adoption prochaine du budget de la France.
 "Le rythme insuffisant de l'aide du G8 et de l'Union européenne à l'Afrique est très inquiétant", ajoute ONE qui souligne toutefois que celle déjà apportée "a
 eu des effets concrets".
 Concernant le sida, 2,1 millions d'Africains séropositifs sont maintenant sous traitement antirétroviral qui pourrait sauver leur vie alors qu'il n'y en avait que 50.000 en 2002.
 Selon ONE, 26 millions d'enfants ont été vaccinés entre 2001 et 2006 contre des maladies contagieuses potentiellement mortelles et 29 millions d'enfants africains ont pu aller à l'école pour la première fois grâce aux mesures d'allègement de la dette et à l'augmentation de l'aide des pays riches entre
 1999 et 2005.
 "Quand la communauté internationale s'investit, les résultats sont là", a insisté le directeur du Fonds mondial de lutte contre le sida, Michel Kazatchkine. "On sauve au moins 100.000 vie par mois avec l'argent du Fonds", a-t-il souligné.
 La France a récemment repoussé à 2015 son objectif de porter le montant total de son aide publique au développement (APD) à 0,7% de son Produit intérieur brut (PIB).
 Les pays du G8 n'ont pas fixé d'étapes pour arriver à l'objectif fixé mais, selon ONE, il faudrait qu'ils augmentent leur aide collectivement de 6,4 milliards de dollars en 2008 pour l'atteindre dans les délais fixés. (DH)

08:36 Écrit par A.Cide dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bono, sarko, g8, geldof, noah |  Facebook |

07/01/2008

Un Belge sur deux est trop gros.

carnet dessin 08-01-07

XL et XXL ont la cote !
Compte tenu qu'un Belge sur deux présente un surpoids, il n'est pas étonnant que la vente des vêtements grandes tailles connaisse un bel essor.
Si certaines enseignes ont pignon sur rue, beaucoup de marques spécialisées sont disponibles sur Internet. La vente par correspondance de ces habits est monnaie courante. "Beaucoup de femmes rondes n'aiment pas aller dans les magasins essayer les vêtements. Il est parfois gênant pour elles de demander une taille supplémentaire quand on fait déjà du 58. La vente par correspondance est appréciée par certaines d'entre elles car elle ne les expose pas au regard des autres. Qu'il s'agisse de vendeuses ou tout simplement d'autres clientes. Grâce aux différentes marques qui travaillent par ce système, elles ont le loisir de commander ce qui leur plaît et de l'essayer tranquillement chez elles", note une vendeuse du secteur.
Le site Taillissime, dépendant de La Redoute, compte plus de 600.000 clientes fidèles en France et en Belgique. Le catalogue est diffusé à plus d'un million d'exemplaires. La gamme des produits proposés y est très vaste. "Taillissime a été créé en 1971. Nous faisons des tailles jusqu'au 62 alors que La Redoute s'arrête au 52. Pour les soutiens-gorge, nous montons jusqu'au 130G et, pour les chaussures, la plus grande pointure est le 45", explique une responsable de la marque.
Marianne James, qui ne tente pas de cacher son embonpoint, est devenue la nouvelle ambassadrice : "Taillissime est une véritable mine pour les femmes fortes. Nous nous retrouvons parfois juponnées dans une sorte d'abat-jour quand les collections ne sont pas adaptées. Je fais du 52 et je peux vous assurer qu'on n'habille pas les femmes rondes comme les minces. J'ai eu beaucoup de difficultés à trouver de jolis vêtements pour les prime de La Nouvelle Star. "
Mais que peut-on trouver sur ces sites de vente par correspondance ? De tout et pour tous les goûts et dans toutes les couleurs. Dans la rubrique des indispensables, la jupe longue portefeuille ainsi que les tuniques chemisiers sont nombreuses. Le modèle du pull cache-coeur récolte également beaucoup de succès. Quant aux robes et aux débardeurs, ils sont spécialement pensés pour les femmes rondes. Souvent, les femmes plus fortes ont des poitrines plus opulentes, les bretelles de leurs soutiens-gorge sont donc plus larges. C'est pourquoi les fabricants ont eu la bonne idée d'élargir les bretelles afin que celles des sous-vêtements ne dépassent pas. Des adaptations simples mais que les fabricants de mode ont mis longtemps à mettre en oeuvre ! (D'après Sophie Lagesse / DH)

 

 

09:59 Écrit par A.Cide dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : obesite, sarko |  Facebook |

20/12/2007

Nicolas Sarkozy sera fait "chanoine d'honneur" au Vatican.

Nicolas Sarkozy sera ce jeudi en visite officielle au Vatican, où il doit être intronisé "chanoine d'honneur de Saint-Jean de Latran", un titre décerné aux plus hauts dirigeants français, rois compris, depuis Henri IV.
Le chef de l'Etat, qui est catholique, entamera sa visite par une audience en tête-à-tête avec le pape Benoît XVI.
Nicolas Sarkozy a fait savoir la semaine dernière qu'il avait l'intention d'inviter le souverain pontife en France, "notamment à Paris, pas simplement à Lourdes", où Jean Paul II avait effectué son dernier voyage en France, en août 2004.
La dernière visite en France de son successeur remonte au mois de juin 2004. Le cardinal allemand Joseph Ratzinger avait assisté aux cérémonies du 60e anniversaire du débarquement à Caen en tant qu'envoyé spécial du pape.
Nicolas Sarkozy doit également être reçu par le cardinal Tarcisio Bertone, secrétaire d'Etat du pape et camerlingue - cardinal chargé de gérer les biens et les droits temporels du Saint-Siège entre la mort du souverain pontife et l'avènement de son successeur.
Selon le porte-parole de l'Elysée, David Martinon, ce déplacement d'une journée sera "l'occasion pour le président de redire son respect et son attachement, non à une religion en particulier, même si bien entendu la religion chrétienne tient une place importante en France de par l'histoire et l'actualité, mais de façon générale, à la question spirituelle, puisqu'il a toujours considéré qu'elle était au coeur de la vie de nos concitoyens, quelle que soit leur confession".
Nicolas Sarkozy visitera les fouilles de Saint-Pierre, avant de participer à une "cérémonie pour la France" à l'archibasilique Saint-Jean de Latran, siège de l'évêché de Rome.
Lors de cette cérémonie, qui a lieu tous les ans à cette époque de l'année, Nicolas Sarkozy prendra possession de sa stalle de chanoine d'honneur de Saint-Jean de Latran et prononcera un discours. (D'après Reuters)

 

carnet dessin 07-12-20

10:46 Écrit par A.Cide dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : sarko, bruni, pape |  Facebook |

02/05/2007

La France aspirée par Sarko.

Les jeux sont-ils faits ? Ce soir à la télévision, Nicolas Sarkozy et Ségolène Royal s'affrontent devant les Français. Mais les sondages confirment l'avance du premier. Deux heures de débat. Deux heures de confrontation, programme contre programme, caractère contre caractère, tripes contre tripes. Ce soir, Nicolas Sarkozy et Ségolène Royal ont rendez-vous devant les Français. C'est le point culminant de la présidentielle, à quatre jours du deuxième tour.L'audimat pourrait faire un carton. Cette élection a passionné l'Hexagone, et les Français ont été privés de débat télévisé depuis douze ans. Le choc est d'autant plus attendu que les deux finalistes ne se sont jamais rencontrés dans cette campagne et qu'ils n'ont plus partagé un plateau de télévision depuis... 1993 !Dans ce duel télévisé, les deux candidats ne joueront pas à armes égales. Nicolas Sarkozy devra trouver le ton juste. Lui qui a l'habitude d'être saillant devra éviter d'être inélégant pour ne pas paraître machiste. La leçon de la primaire socialiste a été retenue. Le ton vif de Laurent Fabius et de Dominique Strauss-Kahn les avait desservis. Ségolène Royal, elle, devra prouver qu'elle a la carrure. Confrontée à un soupçon d'incompétence, elle sera particulièrement attendue sur les dossiers de fond.« La liberté, la voulez-vous ? L'égalité, la voulez-vous ? La fraternité, la voulez-vous ? » Galvanisée hier soir dans le stade comble de Charlety à Paris, la candidate socialiste, répondant à la démonstration de force de Nicolas Sarkozy, à Bercy dimanche, veut continuer d'y croire. Mais son adversaire semble désormais « aspirer » la France. Tous les sondages le donnent gagnant avec environ 53 % des voix.Même en chassant sur les terres centristes, Ségolène Royal ne semble pas en mesure d'inverser la vapeur. Et ce n'est pas l'appel de Jean-Marie Le Pen, hier, à une abstention massive, qui devrait bouleverser la donne. Il faudrait désormais un énorme coup de théâtre pour priver dimanche Nicolas Sarkozy de la victoire. (D’après Le soir)carnet dessin 07-05-02

07:52 Écrit par A.Cide dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : sarko, sego, debat |  Facebook |